Le convoyage 2ème partie

Dimanche 18 Septembre 2016.

Le temps est au beau fixe le bateau est prêt et nous voila parti en direction de l’écluse (ouverture 09h30).

Pas mal de bousculade 9 voiliers dans l’écluse ça rentre mais c’est juste juste.

Nous descendons le canal de Carentan sans encombre. Pour le moment le vent est au RDV mais dans l’axe du canal du coup on tire des bord entre les deux berges.

 

Nous voila dans la rade de la Chapelle le vent souffle entre 12 et 14 Nœuds

Au alentour de 13h00 le vent est tombé et notre vitesse aussi. Le temps semble long voir très long. A cette allure après calcul il va nous falloir pas loin de 48h pour atteindre Dieppe. Effectivement le GPS nous affiche une vitesse remarquable de 1.5 Nœuds.

Au alentour de 19h45 nous sommes devant le port artificiel de Aromanche et la grosse surprise nous voyons le sondeur s’affole. Nous avons moins de 1 mètre de fond. Jusqu’au moment pour nous entendons un gros bruit sourd venant de la quille. Et oui nous avons taloné un bloc de béton de la 2eme guerre. Plus de peur que de mal le bateau n’a pas souffert.

Nous continuons notre périple toujours sans vent jusqu’à Dives Cabourg ou nous arrivons vers 1h00 du matin.

 

Le lendemain départ de Dives vers 11h00 et petite nav tranquille jusqu’au Havre avec cette fois un peut de vent.

 

 

Le convoyage 1ere partie

16 Septembre 2016 direction le port de Carentan pour rapatrié EONES sur Dieppe. Arrivé au port vers 22h30 avec Claude qui va me donner un coup de main pour le convoyage et Sylvain qui à eu la gentillesse de faire l’aller/retour pour nous emmenés a Carentan.

Petit casse croute sur le bateau avant que Sylvain ne reprenne la route (merci)

IMG_20160916_213904 (Large)

 

Samedi matin réveil au son des canard (et oui Carentan est un port en eau douce).

La météo n’étant pas favorable ( Avis de grand frais au large) Claude et moi décidons de faire quelque bricoles sur le bateau et d’aller faire un tour sur le canal.

Sortie du port

Sur le canal de Carentan

 

Surprise peut de temps après la vidéo je m’aperçois que le moteur ne recrache plus son eau de refroidissement. Nous somme à 10 minute de l’écluse et sans aucun moyen d’appareillé. Réduction du régime moteur et nous croisons les doigts pour qu’il tienne jusqu’à l’écluse. Le moteur au ralenti et n’ayant pas l’air de chauffé on continu jusqu’au ponton. Petit casse croute et démontage de l’embase.

IMG_20160917_150019 (Large)

 

Verdict la turbine est HS. Le moteur est resté deux ans sans tourné et elle a séché.

IMG_20160917_150030 (Large)

 

Heureusement il y’a un big ship à 200m. Mauvaise nouvelle il n’a pas le modèle en stock. Le chef d’atelier super sympa nous dépanne avec une turbine d’occasion. Ce n’est pas tout a fait la même mais après quelques adaptation histoire d’augmenté le diamètre de l’arbre avec du papier alu, ça fonctionne.

IMG_20160917_153503 (Large)

 

Après notre frayeur pour le moteur nous décidons de vérifié les voiles et les drisses. Pas de souci les coinceurs sont en bon état, après un petit nettoyage au génie sans frotté, les drisses ont retrouvé leur couleur et leur souplesse.

Petite photo avec le foc et la grand voile dans le port.

IMG_20160917_175732 (Large)

 

Quelques photos du canal de Carentan superbe d’ailleurs

IMG_20160917_105648 (Large) IMG_20160917_105605 (Large)

IMG_20160917_100148 (Large)

Préparation de EONES pour son convoyage

Avant de convoyer le Samourai vers Dieppe, son futur port d’attache. Nous allons profité que le voilier est au sec pour lui faire un petit carénage. Week end du 03 et 04 Septembre nous chargons le matériel dans la voiture et direction Carentan. Le temps est génial pour ce genre de travail.

Eones en cour de ponçage de l’Antifouling.

DSC_0133 (Large)

 

Le coté tribord terminé

DSC_0132 (Large)

Moment un peut stressant le portique arrive pour la mise a l’eau.

DSC_1307 (Large)

Image de prévisualisation YouTube

Après quelques retouches Eones est paré à la mise a l’eau

DSC_0134 (Large)

 

Le voila à son ponton dans l’attente d’un départ.

DSC_0135 (Large) DSC_0136 (Large)

 

 

Achat d’un samourai des Chantiers CNSO

Le galion étant vendu nous recherchions un voilier d’une taille plus importante. Pas mal de bateaux correspondaient à notre recherche (Sangria, Ecume de mers, Folie douce, Brin de folie, Rêve de mers etc)

Après plusieurs visites nous nous sommes arrêtés sur un voilier peut connu qui est le Samouraï MK1 des chantiers CNSO (Chantier National du Sud Ouest).

Ce voilier fait 7,40M par 2m49 il est de la catégorie des courses croisière. Le notre à été équiper d’un mat Spar de 11m40 avec deux hauteur de barre de flèche. Autant dire que le gréement tiens la route.

L’ancien proprio faisait  de la régate avec et il nous a laissé toute les voiles (Grand voile latté North Sail, Tourmentin, Foc, génois léger, génois lourd, solent latté, Spi léger tête de mat, spi moyen 7/8eme) le tout en état neuf. Pour certaines même pas sortie du l’emballage.

Voici les photos de l’annonce

IMG_20140816_174810 (Large) IMG_6160 (Large) IMG_20140311_140259 (Large) IMG_20140504_155007 (Large) IMG_20140504_155019 (Large) IMG_20140504_155033 (Large) IMG_20140816_174703 (Large)

 

On prend le large

Isis est à l’eau. première nav et sincèrement le petit bateau tiens très bien la mer. Il est un peut fainéant dans la petite brise ne remonte pas bien le vent mais c’est du bonheur en barre.

Des que le vent se lève il marche super pour un bateau de cette catégorie.

DSC_0107 (Large) DSC_0109 (Large) DSC_0309 (Large)

DSC_0806 (Large) DSC_0808 DSC_0811 DSC_0812comp

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

Juin 2016 le Galion a trouvé acquéreur. Il sera basé au port de Fécamp. Et pour nous ce sera une nouvelle aventure

Restauration de la cabine

Pour la cabine enfin la petite cabine ça sera décapage total, peinture, installation de coussins, éclairage et pour finir fabrication d’une petite table.

Voila la cabine t’elle que nous l’avions eu

DSC_0801 (Copier)

 

 

La voila après un gros décapage au  disque lamellé.

DSC_0090 (Large)

Peinture et installation d’un planché.

DSC_0092 DSC_0091

Pour finir coussin et vaigrage maison avec du lino collé à la néoprène.

DSC_0102 (Large)

 

Nous avons également pour le fun teinté les vitres en noir. Le voila prêt pour la mise a l’eau.

DSC_0099 (Large)

 

 

 

Réparation de la coque et Antifouling

Nous voila dans une partie merdique. Le grattage de plusieurs couches d’anfouling. C’est une galère.

Pour faire cour c’est décapeur thermique, masque, couteau de peintre et voila. Pas de solution miracle. Et on gratte, on gratte, on gratte encore.

DSC_0494

DSC_0496 DSC_0498 DSC_0499 DSC_0500 DSC_0508 DSC_0509

 

 

Et le voila décapé.

DSC_0547

 

Peinture et Antifouling fait. Le lettrage a été refait également.

 

DSC_0089 (Large) DSC_0088 (Large)

Plus que la cabine et il sera comme neuf.

 

 

Et un mat pour le Galion

Après quelques recherches sur le net, nous avons trouvé à une centaine de kilomètres de la maison un mat d’Arcachonais. Il est en Alu et non en bois comme a l’origine, fait 6.50m de haut mais c’est jouable. Le galion peut je pense encaisser une toile plus grande sans trop de souci.

Voila le mat installé

DSC_0796 (Copier)

Le positionnement n’a pas été simple car l’implenture du mat d’origine n’étant plus existante. Après pas mal de calcul il trouve sa place sans souci.

DSC_0798 (Copier)

 

Une jambe de force a été installé dans la cabine comme a l’origine.

DSC_0801 (Copier)

 

123



Creationsdesplumes |
Iletaitunefoisdudroit |
Mailletricot |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gerar24
| Journal du bon Hobbit
| Transamandatorride